Le développement durable

Dans le cadre du projet d’établissement, trois plans directeurs ont été officialisés : le plan pare-chocs, qui concerne la sécurité routière, le plan Cap Santé, qui concerne la santé des agents et le plan d’économies d’énergies.

Un challenge du développement durable a été lancé pour distinguer les bonnes pratiques des centres d’incendies et de secours (CIS) dans ces trois plans.

► Les véhicules :

Dans le cadre du plan de déplacement de l’établissement, un parc mutualisé et automatisé a été mis en place pour les véhicules fonctionnels à l’état-major du SDIS.

Au sein de ce parc, deux voitures électriques ont été acquises pour les courts trajets lors des déplacements fonctionnels des agents.

► Les casernes :

Trois « certificats équilibre EDF » ont été décernés à des casernes (Saint-Julien-Molin-Molette, Saint-Etienne Séverine et Charlieu) pour leur engagement dans le développement des énergies renouvelables.

En outre, les constructions ou les rénovations des casernes intègrent désormais dès que cela est possible une isolation thermique performante, une orientation des bâtiments adaptée à la performance énergétique ou encore la récupération  des  eaux  pluviales.
 

► Bilan carbone des émissions gaz à effet de serre :

Le 31 octobre 2013, le bureau du conseil d’administration s’est engagé à « réaliser en 3 ans une baisse à minima de 6 % des consommations d’énergies et de 6 % des émissions de gaz à effets de serre (GES) ». Dans le cadre de l’établissement de son bilan des GES, le SDIS de la Loire a pu constater fin 2015 une réduction de 15 % de ses émissions. Bien que le climat clément ait grandement favorisé ce bon résultat, cette baisse est aussi le fruit des efforts produits par tous au quotidien.

La visionconférence :

Le SDIS de la Loire a mis en place un système de visioconférence pour limiter les déplacements entre les différents sites du SDIS, mais aussi avec les lieux extérieurs (réunions chez nos partenaires institutionnels, autres SDIS…).